Service Domicile » Actualités

Actus dans l'Ain

  • Jeudi 07 Juillet 2011
    Les CFA ouvrent leurs portes cet été > Lire la suite

  • Lundi 27 Juin 2011
    Etudiants et entreprises : quelles sont leurs véritables attentes ? > Lire la suite

  • Lundi 20 Juin 2011
    Le chômage des personnes handicapées progresse > Lire la suite

Les Trophées de l'entreprise : l'imagination à côté de chez soi

Jeudi 25 Novembre 2010 - Lu 2 fois
Catégories : Ain

Ce soir au Théâtre de Bourg-en-Bresse, Le Progrès et ses partenaires distinguent dix entrepreneurs de l'Ain, des artistes en leur genre. Message : le talent existe ici, maintenant

« Et le vainqueur est… » Palmarès, tapis rouge et tralala, ce soir, le Théâtre de Bourg-en-Bresse se donne des airs de Festival de Cannes. Sauf que les lauréats n'appartiennent pas au showbiz mais au business tout court. Le Progrès décerne ses 4es Trophées de l'entreprise à dix entrepreneurs de l'Ain. En général, ces adeptes du « vivons heureux, vivons cachés », par tempérament ou par stratégie, se méfient de tout ce qui brille.

À commencer par les « sunlights » et les montées de marches, sinon celles de la croissance raisonnée. « Ils n'ont pas toujours envie de communiquer et ne sont jamais candidats à quoi que ce soit » estime Patrick Maître, directeur du Progrès de l'Ain et initiateur de l'événement.

Le jury qu'il préside récompense pourtant des artistes en leur genre. « Des gens fantastiques qui ont une histoire et une idée à la minute » poursuit Patrick Maître. D'authentiques créateurs, des originaux, des passionnés, voire des allumés dont la vertu première est d'avoir cru en leurs chimères. La lecture du palmarès étonne à chaque fois. Ah bon ? Le carrossier que je croise tous les matins à la boulangerie de Viriat a « breveté » ses cabines de camion à l'échelon mondial ? Et ma chaise de jardin fait fureur dans les bistros new-yorkais ?

On aura reconnu la carrosserie Brevet et les meubles Fermob, deux des lauréats 2009. La promotion 2010 s'avère aussi surprenante. Sans la déflorer, disons qu'elle consacre l'audace et l'imagination à côté de chez soi. Après d'intenses séances de remue-méninges, Le Progrès et ses partenaires ont distingué dix entreprises. Ils auraient pu en honorer une centaine. Artisanat, bâtiment, international, développement durable, chef de l'entreprise de l'année… Le dénominateur commun des Trophées ? « L'humain » répond Patrick Maître. « Notre idée, c'est que l'on ne peut pas faire de l'économie en passant à côté des hommes ».

Qui dit palmarès, dit réception. Au Théâtre puis à la salle des fêtes de Bourg, elle réunit quelque 600 invités. Beaucoup de chefs d'entreprises bien sûr, mais aussi des « huiles [...]

Lire la suite de l'article sur Actualité Ain