Service Domicile » Actualités

Brèves

  • Mardi 06 Mars 2012
    Plus de chômeurs indemnisés en janvier (Europe 1) > Lire la suite

  • Jeudi 01 Mars 2012
    Des nouveautés en droit du travail ! (Infotravail) > Lire la suite

  • Vendredi 24 Février 2012
    Période d’essai d’1 an : trop long ! (Infotravail) > Lire la suite

Travailler autrement : vive la souplesse! (Ze Village)

Jeudi 30 Septembre 2010 - Lu 38 fois
Catégories : Brèves

Le petit livre de Christelle Capo-Chichi (elle-même télétravailleuse depuis la Bretagne), Travailler autrement, explore toutes ces formes de travail différents du modèle standard.

Symptôme du changement du monde du travail, le livre est consacré pour presque moitié au télétravail (travail à distance et travail collaboratif). Il fait le point sur la législation, sur l’organisation, sur les les aspects psychologiques et sur les réseaux de télétravailleurs. Zevillage et des créateurs du projet gersois Soho-Solo témoignent dans le livre. Ainsi que Bernadette Beignet, pionnière du télétravail dans l’Orne qui parle du portage salarial.

Le livre apporte aussi des précisions utiles au sujet des lieux de travail. Où télétravailler ? A la maison, bien-sûr, mais aussi dans des tiers-lieux comme les télécentres, les incubateurs, les pépinières et autres hôtels d’entreprise.

L’autre partie de l’ouvrage traite des formes alternatives d’organisation du travail.

Le temps de travail partiel (17% des salariés), les horaires décalés, les horaires aménagés se développent. Le livre précise les droits des salariés, les manière de négocier ces aménagements.

Vous saurez également grâce à ce livre tout pour aborder l’intérim (300 000 salariés), le multisalariat (travail à temps partiel pour plusieurs employeurs, notamment dans le cadre de groupements d’entreprises qui touche 30 000 salariés). Un solution très efficace pour maintenir de l’emploi qualifié dans des zones rurales où le manque d’employeurs ne permettrait pas de trouver un emploi à temps plein.

Enfin, le livre aborde les statuts qui permettent de passer en douceur du salariat à l’indépendance : congé pour création d’entreprise, auto-entrepreneur (400 000 personnes), ou portage salarial, dans une entreprise ou dans une coopérative d’activités et d’emplois qui accompagnent les porteurs de projets vers l’autonomie.

Le [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi