Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

Salaires : du mieux dans l'industrie en 2011

Lundi 17 Janvier 2011 - Lu 13 fois
Catégories : Actus de l'emploi

Les salaires vont grimper un peu plus en 2011 | Le Devoir Si le dernier round des négociations annuelles obligatoires (NAO) vient de démarrer dans beaucoup de branches ou d'entreprises, les accords déjà conclus donnent une tendance de la politique salariale pour 2011 dans l'industrie. Principal enseignement: l'éventail des hausses est large. Dans la métallurgie, l'accord signé entre l'UIMM et quatre syndicats prévoit une revalorisation de 2,3% des minima de la grille salariale des ingénieurs et cadres. En 2010, faute d'accord, l'organisation patronale avait recommandé une hausse de 0,8%.

Après une très mauvaise année 2009, la chimie a renoué l'an dernier au niveau mondial avec la croissance, ce qui donne aux sociétés une véritable marge de manœuvre. «Durant la crise, nous avons demandé des efforts importants aux collaborateurs gagnant plus de 3.000 euros brut par mois, explique Jean-Christophe Sciberras, DRH France de Rhodia. Aujourd'hui, nous sommes en sortie de crise. Aussi, l'accord salarial prévoit pour cette catégorie de personnel une hausse de 3,5% du budget des augmentations individuelles contre 0,5 % en 2009. Pour les salaires inférieurs à 3.000 euros, la hausse moyenne -augmentations générales et individuelles- sera de 3,1%.»

Chez Arkema France, après deux années marquées par l'échec des NAO, un accord a été signé avec trois syndicats. «L'enveloppe globale des augmentations sera de 3%, indique Jean-Michel Martin, directeur des rémunérations. Pour les ingénieurs et cadres, elles seront uniquement individuelles, avec un minimum compris entre 1,5% et 2%.»

Si la direction et les syndicats n'ont pas trouvé de terrain d'entente chez Solvay France, le personnel va néanmoins bénéficier d'un sérieux coup de pouce. «Après 2,2% en 2010, l'enveloppe globale des salaires augmentera de 3,1% cette année et l'intéressement bénéficiera d'un supplément de 0,5 point», déclare le DRH, Antoine Pams. Dans la plasturgie, un accord garantit 1,4% de hausse salariale et un minimum de 25 euros pour le bas de la grille de la convention collective.

«Retour de la confiance» 

En revanche, les négociations ayant échoué dans les industries électriques et gazières (IEG), les deux organisations patronales ont recommandé à leurs adhérents d'augmenter de 1,1 % le salaire national de base, de consacrer une enveloppe représentant au moins 0,7% de la masse salariale aux avancements au choix et d'accorder une hausse de 0,6 % au titre des mesures d'ancienneté.

«Chez GDF Suez SA, nous suivrons la recommandation salariale et celle sur l'ancienneté, indique un porte-parole. Pour les mesures individuelles, le chiffre sera de 1,1 %.» Chez EDF, la barre est placée plus haut. «Traditionnellement nous faisons plus que la [...]

Lire la suite de l'article sur LE FIGARO - Le Figaro ? Emploi : Offres d’emploi avec ...

Images

Les salaires vont grimper un peu plus en 2011 | Le Devoir