Service Domicile » Actualités

Actus dans l'Aveyron

  • Lundi 10 Octobre 2011
    La TVA menace les emplois dans l'équitation > Lire la suite

  • Vendredi 07 Octobre 2011
    Rodez. La Mecanic Vallée offre 340 emplois > Lire la suite

  • Vendredi 15 Juillet 2011
    Pôle Emploi et “Manpower” ont besoin de manœuvres (Midi Libre) > Lire la suite

Saint-Affrique forme aux métiers d'avenir dans l'éolien

Lundi 06 Décembre 2010 - Lu 40 fois
Catégories : Aveyron

À la rentrée scolaire 2009-2010, le lycée Jean-Jaurès de Saint-Affrique lançait un bac professionnel maintenance des équipements industriels option éolienne. Aujourd'hui labelisé lycée des métiers de l'énergie renouvelable, il est le seul établissement de France à proposer cette formation.

La maintenance. Une notion floue, une activité peut attirante. Et pourtant, les professeurs du lycée professionnel de la cité scolaire Jean-Jaurès à Saint-Affrique prouvent chaque jour le contraire à leurs élèves. « Quand on parle de mécanique automobile, tout le monde sait ce que c'est. L'appellation exacte de cette formation, c'est maintenance du matériel roulant », lance Philippe Bouissière, l'un des trois enseignants du bac professionnel maintenance des équipements industriels. En fait, des techniciens de maintenance, il en faut partout, tout le temps. Pour réparer un ascenseur, un photocopieur, un portail électrique, un distributeur de billets. « C'est un domaine très vaste mais mal connu.

Pénurie de personnel qualifié

Du coup, peu d'élèves choisissent cette voie et il y a une pénurie de personnel qualifié », explique Jean-Marc Villebrun, adjoint au proviseur pour la partie technique et professionnelle. Et de raconter comment, en 2007, après avoir connu des baisses successives d'effectifs et rencontré de grosses difficultés de recrutement, le bac pro maintenance du lycée fermait? pour rouvrir en septembre 2009 « avec une coloration éolienne ». La première et unique formation diplômante de ce type en France. En trois ans, sur le schéma traditionnel des classes de seconde, première et terminale, les élèves se forment à la mécanique, l'électricité, l'hydraulique et le pneumatique. « Après l'apprentissage du B A ba en première année, les élèves choisissent la maintenance ou l'élec », explique Philippe Bouissière. Leur cursus sera partagé entre matières générales, travaux pratiques en atelier, stages en entreprises (22 semaines en tout) et visites de parcs éoliens. Pour cela, le lycée travaille en partenariat avec le groupe EDP du Portugal, Acciona en Espagne mais aussi Théolia, EDF et la Compagnie du vent. Leur bac pro en poche, les jeunes peuvent tenter leur chance sur le marché du travail « mais ce n'est pas suffisant pour être autonome sur un chantier éolien alors il est vivement conseillé de poursuivre sur un BTS électro tech ou une licence pro réseaux d'énergie qu'ils peuvent préparer en alternance avec des entreprises spécialisées», raconte Jean-Marc Villebrun.

Pour préparer au mieux les élèves, le lycée a racheté au prix de la ferraille une éolienne bi pâles issue d'un parc qui a été démantelé au nord de Carcassonne. [...]

Lire la suite de l'article sur Dernières infos de : Emploi formation