Service Domicile » Actualités

Actus dans la Haute-Garonne

  • Jeudi 13 Octobre 2011
    Pôle emploi : 1 200 jobs apportés sur un plateau > Lire la suite

  • Vendredi 07 Octobre 2011
    Saint-Orens-de-Gameville. Plus de 1 500 personnes à la recherche d'un emploi > Lire la suite

  • Jeudi 06 Octobre 2011
    TIC : forum emploi à Toulouse > Lire la suite

Le recrutement par simulation en plein boom

Jeudi 20 Janvier 2011 - Lu 53 fois
Catégories : Haute-Garonne

La méthode de recrutement par simulation (MRS), proposée par Pôle emploi, permet de tester les candidats en conditions réelles. De plus en plus d'entreprises, comme Axa, se laissent séduire.

«Au diable diplômes et expériences, pourvu qu'il y ait du potentiel ! » Ce pourrait être le slogan de la méthode de recrutement par simulation (MRS), mise en place par Pôle emploi et qui séduit de plus en plus d'entreprises. Axa, le géant de l'assurance, devrait recruter de cette façon une partie des 450 commerciaux qu'elle embauchera cette année dans le grand Sud-ouest.

« L'intérêt de la MRS, c'est de lutter contre les discriminations, d'ouvrir à des candidats atypiques des postes qu'ils n'auraient pas pu atteindre par la voie de recrutement classique. Par exemple, pour les emplois de commerciaux, les recruteurs demandent souvent bac 2 minimum.

La MRS, au contraire, est ouverte à tous les bacheliers et il n'y a pas de limite d'âge », explique Sylvie Foucault, directrice de l'agence Pôle emploi de Jolimont, à Toulouse.

4 h 30 de mise en situation

Alors, en quoi consiste cette nouvelle forme d'entretien d'embauche ? Dans un premier temps, les demandeurs d'emploi participent à un atelier de présentation de l'entreprise et des postes qu'elle propose.

Les candidats séduits devront ensuite se rendre dans un centre de formation haut-garonnais pour passer des tests de mise en situation devant un « jury » de Pôle emploi. Au programme, pendant 4 h 30 : exercices de communication orale, simulation de vente, ou encore confrontation avec un client difficile.

« L'objectif est de détecter un potentiel, même chez des gens qui n'ont pas de formation ou d'expérience de commercial », précise Sylvie Foucault. Pour Axa, les épreuves de MRS débuteront le 18 avril. Les meilleurs candidats, une vingtaine, vont être présentés à l'entreprise par l'équipe de [...]

Lire la suite de l'article sur Dernières infos de : Emploi formation