Service Domicile » Actualités

Actus en Gironde

  • Lundi 26 Septembre 2011
    Un tiers des salariés français veulent quitter leur entreprise > Lire la suite

  • Jeudi 22 Septembre 2011
    Bordeaux : plus de 1000 offres d'emploi dans le commerce à pourvoir > Lire la suite

  • Lundi 11 Juillet 2011
    Les salariés aquitains sous pression > Lire la suite

Progression inquiétante du chômage

Mercredi 26 Janvier 2011 - Lu 2 fois
Catégories : Gironde

«Le Médoc est un territoire très peu industrialisé. Le tissu est formé essentielement de petites entreprises. C'est la raison pour laquelle l'effet de la crise s'est fait ressentir plus tardivement sur notre secteur », explique Nicolas Hervé, le directeur de Pôle emploi à Pauillac.

En 2010, le cadre précise que sa structure a enregistré 40 594 demandeurs d'emploi, contre 36 252 en 2009. Sur un territoire fortement marqué par la saisonnalité et le manque « d'offres durables » (CDI et contrats de plus de six mois), ce chiffre important rend compte au cours de l'année écoulée des « entrées et sorties » des demandeurs d'emploi sur les listes du Pôle emploi de Pauillac. Pour la sous-préfecture, le chiffre globalisé témoigne que le Médoc a franchi la barre symbolique des 6 000 demandeurs d'emploi à l'année.

Selon les données de l'Insee, le taux de chômage de la zone d'emploi Médoc était de 11,3 % au troisième trimestre 2010 (10,4 % en 2009), contre 9,7 % à l'échelle du département. Si la situation de l'emploi s'est dégradée en 2010 dans le Médoc, il convient de noter que la progression du chômage a été constante depuis fin 2008.

En novembre 2010, les femmes représentaient 56,5 % des demandeurs d'emploi dans le Médoc, les jeunes (- 25 ans) 20 %, et 17,8 % pour les 50 ans. Olivier Delcayrou, le sous-préfet, fait observer que le niveau de formation des jeunes reste insuffisant sur la presqu'île. Ce qui ne leur facilite pas l'accès à l'emploi. Un effort de formation et d'orientation est plus que jamais nécessaire.

Les communes de Lesparre, Pauillac, Castelnau et Lacanau, où les structures d'accueil permettent une première prise en charge des populations en difficulté, ont été fortement touchées par la crise. Pour faire face à une situation sociale difficile, les collectivités et les élus se sont mobilisés. Ce sont les contrats aidés à durée déterminée dans les mairies et Communautés de communes, mais aussi les « entrées en stage ». Dans le cadre de ce dispositif, ce sont 503 personnes accompagnées lors de l'année écoulée. Soit 53 % en comparaison à 2009. Une aide mise en place par la région Aquitaine et les services de Pôle Emploi (État).

Pour prospecter et coller au marché de l'emploi, les agents de Pôle emploi ont multiplié les sorties sur le terrain. Soit 894 visites dans les entreprises afin de mieux appréhender les besoins en personnel. Un effort en augmentation de 45 % par rapport à 2009. Ce qui aura obligé les agents à se démultiplier dans leurs différentes missions.

En cumul, Pôle emploi aura enregistré sur l'année 2010 une baisse de 13 % des offres d'emploi. Ce qui témoigne de cet effet crise [...]

Lire la suite de l'article sur SudOuest.fr - emploi