Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

PowerPoint nous rend-il stupide?

Mercredi 27 Octobre 2010 - Lu 4 fois
Catégories : Actus de l'emploi

Powerpoint nous rend-t-il stupide? - Jean-Luc Raymond On compte aujourd'hui environ 500 millions d'utilisateurs de PowerPoint dans le monde. Comment ce logiciel, qui à l'origine n'était qu'un support destiné à soutenir les présentations orales, s'est-il répandu dans tous les secteurs d'activité?

PowerPoint a fait son apparition à la fin des années 1980, au moment où les entreprises ont été en proie à d'importantes mutations. En quelques années, la bureautique a envahit tous les services. Parallèlement, l'organisation du travail a beaucoup changé: les relations, jusqu'alors presque exclusivement hiérarchiques se sont horizontalisées. Les salariés ont compris qu'il était important de collaborer entre différents services, le travail en "mode projet" s'est développé, les réunions se sont multipliées... Il a donc fallu inventer de nouveaux modes de communication pour faciliter les relations entre les différents services. Le PowerPoint, déjà utilisé par les consultants extérieurs auxquels faisaient appel les entreprises s'est donc imposé. Il a rapidement été repris par différents corps de métier, dont l'armée, avide de ce genre de technologie.  

Selon vous, PowerPoint, plus qu'un simple outil de travail, est devenue une vraie manière de penser. Qu'est-ce que signifie cette culture PowerPoint?

La NASA a mis fortement en cause les PowerPoint dans l'accident de la navette Columbia en 2003

Aujourd'hui, le PowerPoint ne sert plus à appuyer un discours comme c'était sa fonction originelle, il a remplacé le discours. Pour preuve, dans les réunions, les intervenants se contentent souvent de lire leurs slide et les distribuent à leurs collaborateurs comme si elles étaient le document de référence. Or, le principe de PowerPoint est d'être simple et très schématique. Dans chaque slide, le champ pour écrire est très limité et donc il faut résumer sa pensée en quelques mots. Le discours y est donc extrêmement simplifié: on voit s'entremêler quelques bullet points - puces qui énoncent les points importants -  avec des images, des graphiques. La forme a conditionné le fond de la pensée. Tout l'argumentaire, les démonstrations, les connecteurs logiques ont disparus. On passe à côté de l'essentiel. Ainsi, la NASA a mis fortement en cause les PowerPoint dans l'accident de la navette Columbia en 2003: à cause des éléments discursifs et graphiques d'une slide, les experts sont passés à côtés d'un élément essentiel qui aurait pu les alerter sur la possibilité d'un accident. Avec PowerPoint, on est plus dans l'information mais dans une forme de divertissement: un power point réussi doit être court, ludique et séduisant.  

Ce n'est pas moi qui le dis, c'est un général des Marines américain qui a déclaré cela en avril dernier. Le problème de PowerPoint, c'est qu'en plus de simplifier au maximum le discours, il empêche tout débat d'idée. Ce logiciel donne une illusion d'argumentation: dès lors qu'une information est projetée au mur, qu'il y a des schémas, cela donne le sentiment que [...]

Lire la suite de l'article sur LEXPRESS.fr - Emploi

Images

Powerpoint nous rend-t-il stupide? - Jean-Luc Raymond