Service Domicile » Actualités

Actus dans l'Aube

  • Mardi 21 Juin 2011
    Mais qui sont ces retraités qui travaillent ? > Lire la suite

  • Mardi 07 Juin 2011
    Les artisans veulent reconquérir les jeunes > Lire la suite

  • Mercredi 16 Mars 2011
    Le forum de l'emploi porte ses fruits (Libération Champagne) > Lire la suite

Pôle emploi développe ses offres de formation (Libération Champagne)

Mardi 30 Novembre 2010 - Lu 8 fois
Catégories : Aube

« On part toujours de ce constat : la population du secteur a un niveau de formation et de qualification un peu plus faible que la moyenne régionale. L'idée est de développer les compétences des demandeurs d'emplois afin de leur faire franchir cette étape de la qualification avant un retour à l'emploi », indiquait hier matin Florent Houdet, directeur de Pôle emploi à Bar-sur-Aube, en marge de la rentrée de la formation pour le Deamp (Diplôme d'État d'aide médico-psychologique). Une formation d'un an animée par le Greta et à destination de dix demandeurs d'emploi.
Cette formation est l'une des quatre formations achetée par le Pôle emploi de Bar-sur-Aube et choisies en fonction des besoins en qualifications des demandeurs d'emploi et des offres d'emploi sur le bassin ou ailleurs. L'objectif n'étant évidemment pas de qualifier pour qualifier mais pour qu'ensuite le demandeur d'emploi trouve un débouché. « L'année 2009 était l'année de construction de Pôle emploi ; en 2010, on a consolidé les bases ; en 2011, on va développer les offres de service de Pôle emploi », précisait le directeur.


« Essayer de relocaliser les formations » à Bar


Hier, débutait donc la formation pour l'obtention du DEAMP. La semaine dernière, six personnes entraient en formation pour un mois pour obtenir le Caces (Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité). Début novembre, une autre de deux mois a débuté dans le secteur viticole pour la conduite et l'entretien des enjambeurs

à Bar-sur-Seine avec le CFPPA (Centre de formation professionnelle et promotion agricole) de Saint-Pouange. Suivra une formation de trois mois de magasinier-cariste et activités logistiques pour douze personnes.
« Notre bassin d'emploi est caractérisé par une forte activité saisonnière. Il faut donc qu'on s'adapte pour proposer ces formations pendant les périodes creuses. Le tout, en essayant de relocaliser les formations ici », ajoute-t-il. Et ce, afin d'éviter des déplacements trop longs et coûteux aux demandeurs d'emploi.
À noter que, selon le type de formation, il peut y avoir des épreuves de sélections pour « s'assurer que le candidat a le potentiel pour pouvoir aller jusqu'au bout ». C'était d'ailleurs le cas pour les candidats de lundi [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi