Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

Place aux jeunes A toute chose malheur... (LE QUOTIDIEN QUI MARK)

Mercredi 27 Octobre 2010 - Lu 3 fois
Catégories : Actus de l'emploi

A toute chose malheur est bon. S'il débouche sur un dialogue consacré à l'emploi des jeunes, le conflit des retraites n'aura pas été totalement désastreux. Ouverte par François Chérèque (CFDT) et Laurence Parisot (Medef), appuyée par François Fillon, cette perspective promet de remettre le débat public sur de bons rails, car tournés vers l'avenir. Ils conduisent en effet à se pencher avec sérieux sur le sort de ces nouvelles générations d'actifs qui, moins nombreuses que leurs aînées, devront assurer la prospérité de tous et rembourser l'insoutenable fardeau de dette que nous leur léguons en testament de notre pusillanimité collective.

La place des jeunes dans l'économie française mériterait bien que le pays y consacre au moins autant de passion, d'énergie, de fureur qu'il en a mises à défendre la situation des retraités. C'est toute une conception de notre vieille société qui s'exprime à travers cette fascination sans égale pour la vie après le travail. Aussi, à la condition qu'elle ne soit pas tournée en opération de diversion, cette initiative des partenaires sociaux offre comme un bain de jouvence. Dans une France en voie de déclassement accéléré, l'urgence est moins de préserver les rentes sociales que de permettre aux jeunes, leviers de la croissance future, de vivre dès maintenant des revenus de leur travail.

Que les représentants des employeurs et des salariés discutent d'améliorer encore l'apprentissage, de renforcer la formation et aussi la promotion des jeunes dans l'entreprise, voilà qui est nécessaire. Mais insuffisant. Tel ou tel ajustement du droit du travail fera peut-être baisser de quelques dixièmes de point un taux de chômage des jeunes parmi les plus indignes du monde civilisé. Il ne changera pas la place d'une jeunesse laissée pour compte des politiques publiques. Comment ne pas voir que les déséquilibres économiques portent la marque des [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi