Service Domicile » Actualités

Actus dans le Pas-de-Calais

  • Mercredi 25 Mai 2011
    Boulogne : se parler pour capter (emploi et création) > Lire la suite

  • Jeudi 19 Mai 2011
    Force Femmes : retour à l’emploi et création d’entreprise pour les femmes de 45 ans et ... > Lire la suite

  • Jeudi 12 Mai 2011
    Un succès pour le Salon de l´alternance et de nouvelles perspectives pour l´emploi (La Voix du Nord) > Lire la suite

Le permis payé à soixante jeunes, en route vers l´emploi (La Voix du Nord)

Mardi 05 Octobre 2010 - Lu 11 fois
Catégories : Pas-de-Calais

Ils sont soixante jeunes inscrits à la Mission locale à avoir reçu 800 E pour passer le permis.

Steven et Jimmy, Cécile ou Priscilla rêvent leur avenir en mécano, dans les services à la personne... Volontaires pour se remettre sur les rails, ces jeunes de la Mission locale ont vu leurs projets professionnels se heurter à un mur : le permis de conduire. Comme eux, ils sont une soixantaine de jeunes de la Mission locale à s'être vus attribuer par l'État une enveloppe de 800

PAR SARAH BARDIS arras@lavoixdunord.fr Cécile, 22 ans, est aide ménagère. Enfin, était. Avant qu'elle ne rate son code. « J'ai été découragée, je l'avoue , confie cette jeune femme. J'avais fait un réel sacrifice pour me payer l'auto-école. Débourser des centaines d'euros, tous les mois... ce n'est pas évident. Et je le rate. à quatre points près ! Après, il faut repayer. » Dégoûtée, elle est bien obligée de remettre ça à plus tard. Le problème ? « Pour décrocher des contrats dans les services à la personne, il faut un véhicule, pour se rendre chez les gens. Car c'est un vrai plus aux yeux des employeurs. » Cécile entend parler d'un éventuel financement... Elle fonce. « Pour ces jeunes, le permis est un vrai "passe" pour l'emploi. Encore faut-il qu'ils puissent le payer », explique Christelle Guaquière, directrice adjointe de la Mission locale. Ils sont soixante à avoir pu s'inscrire grâce à une enveloppe de l'État. « On nous a attribué un budget pour soixante permis, poursuit la responsable. On a repéré les jeunes qui en avaient besoin pour leur projet professionnel. » Bien plus nombreux que le nombre de permis financés... « On a dû faire un tirage au sort. Les autres pourront bénéficier d'autres aides. » Heureux gagnant aussi, Jimmy, 18 ans, futur... mécano ! « Vu le prix, c'était impossible de me payer le permis. Alors qu'il me le faut : dans les ateliers, il faut bien conduire un peu les véhicules pour voir ce qu'ils ont ! » Jimmy, Cécile, et les autres, mettent le paquet pour obtenir leur sésame. Tous se sont inscrits chacun dans une auto-école. Et se voient proposer en plus de la formation ECF, des ateliers à la Mission locale, animés par les bénévoles d'AGIR, Association générale des intervenants retraités. ou de [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi