Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

Le Père Noël: "Travailler à Noël n'est pas si déprimant"

Vendredi 24 Décembre 2010 - Lu 5 fois
Catégories : Actus de l'emploi

Fantaisie, légèreté et autres turbulences Le Père Noël n'est pas le seul à travailler les 24 et 25 décembre. Selon le code du travail, à l'exception du 1er mai, l'employeur peut imposer à ses salariés de travailler un jour férié sans augmentation de salaire. C'est notamment le cas pour la police, les pompiers ou les professions de l'hôtellerie-restauration, ou tout autre métier de "services". Le Père Noël, toujours de corvée à cette époque, nous livre ses conseils pour garder le moral. Interview exclusive.  

Ce n'est pas trop triste de travailler lorsque tout le monde est en famille ?

Tous les ans, j'organise un grand repas de Noël avec tous mes lutins avant ma tournée le 23. Faites la même chose avec vos collègues le 24 ou le 25 décembre. Chacun amène un petit plat maison et un cadeau pour l'un d'entre eux. Cela ne remplace pas la famille mais aide à garder le moral ce jour-là.  

Préparez-vous un bon bento de Noël. Faites-vous plaisir en recyclant la dinde du Réveillon en jolie salade agrémentée d'herbes fraîches (persil plat, coriandre...)! Dépliez une jolie serviette pour valoriser votre chef-d'oeuvre -sans salir le bureau. Et pourquoi pas une thermos de thé chaud avec du miel afin de se réconforter? En dessert, un carré de chocolat aux noisettes ou amandes est parfait pour rebooster un moral à plat. Surtout, accordez-vous le temps de manger tranquillement, les rennes attendront!  

Travailler le 24 ou le 25 décembre, est-ce très différent des autres jours?

Cela dépend des secteurs dans lesquels on travaille. Pour moi, comme pour ceux qui travaillent dans la restauration ou dans l'hôtellerie, Noël est une journée très chargée. Mais on y trouve également des avantages. Etre assis dans un wagon de métro vide est un luxe qu'il serait de mauvais goût de ne pas savourer à sa juste valeur. Si la journée est moins chargée, profitez-en! A vous les petits jeux débiles sur le Net, la joie de pouvoir entonner à tue-tête vos chansons préférées et de terminer le dernier épisode d'une série en streaming. Travailler à Noël, loin des contraintes familiales, c'est n'est pas si déprimant. C'est même reposant.  

Prenez les choses du bon côté! On a rarement l'occasion de se retrouver seul dans son open space, sans personne derrière soi pour regarder ce que l'on fait. Moi c'est pareil dans mes ateliers. Il y a toujours un lutin caché [...]

Lire la suite de l'article sur LEXPRESS.fr - Emploi

Images

Fantaisie, légèreté et autres turbulences