Service Domicile » Actualités

Actus en Cote d\'Or

  • Vendredi 27 Mai 2011
    Chômage / Côte-d’Or : reprise à l’horizon ? (Gazette Info) > Lire la suite

  • Mercredi 25 Mai 2011
    EMPLOI. + 0,5 % de demandeurs d’emploi en Bourgogne, stable en Côte-d’Or (Gazette Info) > Lire la suite

  • Mardi 03 Mai 2011
    L’apprentissage pour lutter contre le chômage (Gazette Info) > Lire la suite

Nadine Morano et la Bourgogne parient sur l’apprentissage (Gazette Info)

Mardi 21 Juin 2011 - Lu 26 fois
Catégories : Cote d\'Or

Afin de lutter face au fort taux de chômage des jeunes (20 %), Nadine Morano est chargée de développer en France l’apprentissage. A Dijon, elle a signé lundi un accord-cadre qui engage l’Etat à débourser 37,5 millions d’euros d’ici 2015 en faveur de l’apprentissage.

L’apprentissage, Nadine Morano en a fait son cheval de bataille pour lutter contre le chômage des jeunes. Inspiré par le voisin allemand (11 % de chômage chez les jeunes), le gouvernement Fillon III a décidé de miser sur une filière longtemps dévalorisée par rapport au baccalauréat et l’Université. « C’est une erreur de penser que ce sont les deux seules voies royales vers l’emploi, a estimé Nadine Morano. Dans notre pays, nous étions ancrés dans un discours dogmatique qui consistait à faire croire qu’il fallait 80 % d’une classe d’âge au baccalauréat. C’est une erreur. Combien d’étudiants se perdent dans les méandres de l’Université ? »

Lundi, à l’issue de sa visite au Centre de Formation d’Apprentis de l’Industrie (CFAI) à Dijon, la Ministre a signé, avec François Patriat, un engagement 2011-2015 en faveur de l’apprentissage. « Nous avons pris des engagements financiers avec la région Bourgogne. Aujourd’hui, nous avons signé un accord-cadre qui nous engage à hauteur de 37,5 millions d’euros ( 32 %). En Bourgogne, nous avons comme objectif d’atteindre 13000 apprentis en 2015, ce qui constitue une augmentation de 17 % » explique ce membre de l’UMP qui souhaite « dépasser les courants transpolitiques » et faire l’unisson autour du thème de l’apprentissage.

Cela tombe bien, le sénateur PS François Patriat navigue dans la même direction. « L’apprentissage est l’une de nos principales préoccupations et le budget que nous y consacrons chaque année en atteste largement (60 [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi