Service Domicile » Actualités

Actus dans le Nord

  • Vendredi 15 Juillet 2011
    Le forum de l´emploi, une des actions pour lutter contre le chômage (La Voix du Nord) > Lire la suite

  • Mardi 28 Juin 2011
    La Mission locale du Cambrésis a accueilli et conseillé plus de cinq mille cent jeunes de 16 à 25 ... > Lire la suite

  • Mercredi 22 Juin 2011
    Mission Locale Roubaix - Lys : 1 400 jeunes nouveaux inscrits (La Voix du Nord) > Lire la suite

La Mission locale Villeneuve-d´Ascq - Mons va abandonner le suivi des adultes dans l´insertion professionnelle ( La Voix du Nord)

Vendredi 08 Juillet 2011 - Lu 72 fois
Catégories : Nord

C'est l'une des confirmations de l'assemblée générale de la Mission locale de mardi soir. Une occasion pour la direction de revenir sur une deuxième annus horribilis, ...

« Depuis un mois, nous fonctionnons avec sept salariés en moins », déplore Xavier Hardy, le directeur de la Mission locale. Le plan de redressement adopté cette année pour sauver la structure du redressement judiciaire a en effet conduit au licenciement de cinq personnes. Mais au total, sept postes ont été supprimés : deux agents municipaux, qui étaient détachés à la Mission locale, ont repris leur poste à la mairie de Villeneuve-d'Ascq. Une coupe sombre dans les effectifs, à rajouter aux trois postes supprimés l'année précédente. « Mais l'activité a été maintenue par l'équipe à un très bon niveau », soutient néanmoins le directeur. Il leur en faut, de la conscience professionnelle, aux salariés de la Mission locale, pour assurer leur vocation d'insertion professionnelle. Car, avec des comptes dans le rouge depuis 2003, il a même fallu rogner sur les accords d'entreprise. « Nous avons dû récupérer du temps de travail, l'équivalent d'un temps plein, en l'allongeant. Nous avons juste gardé le 13e mois et les tickets restaurant. Nous nous en sommes tenus à la convention collective », analyse la présidente Michèle Werrebrouck. Elle acquiesce à la « double peine » ressentie par les salariés. « Je les comprends, cela fait trois ans qu'ils travaillent dans une ambiance déplorable, impulsée par l'ancienne directrice, accusée de laisser filer le déficit et même de l'aggraver » à son profit. Licenciée en mars 2010, elle devrait être jugée le 4 octobre. Conséquence de cette mauvaise gestion : les bilans des trois dernières années n'ont pas été établis, donc la structure n'a pu bénéficier des fonds auxquels elle peut prétendre, notamment européens. Les communes dont elle dépend, Villeneuve-d'Ascq et Mons-en-Baroeul, ont quand même consenti des avances de [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi