Service Domicile » Actualités

Actus dans le Nord

  • Vendredi 15 Juillet 2011
    Le forum de l´emploi, une des actions pour lutter contre le chômage (La Voix du Nord) > Lire la suite

  • Vendredi 08 Juillet 2011
    La Mission locale Villeneuve-d´Ascq - Mons va abandonner le suivi des adultes dans l´insertion ... > Lire la suite

  • Mardi 28 Juin 2011
    La Mission locale du Cambrésis a accueilli et conseillé plus de cinq mille cent jeunes de 16 à 25 ... > Lire la suite

La Mission locale met l´expérience des salariés au service des jeunes demandeurs d´emploi (La Voix du Nord)

Lundi 22 Novembre 2010 - Lu 1 fois
Catégories : Nord

La Mission locale met l'expérience des salariés au service des jeunes demandeurs d'emploi

Pour Frédéric Alloï, référent parrainage à la Mission locale, le dispositif porte ses fruits.

Faire profiter de l'expérience du monde du travail de salariés plus anciens à des jeunes qui n'y sont pas encore entrés... C'est bien l'objectif de la Mission locale Pévèle-Mélantois-Carembault. Jusqu'au 15 décembre,elle a décidé d'expérimenter dans ses antennes d'Annoeullin et d'Ostricourt des permanences de parrainage. Frédéric Alloï, référent parrainage à la Mission locale nous en dit plus.

seclin@lavoixdunord.fr > Concrètement, comment se déroulent ces permanences ? « Dans le cadre du dispositif de parrainage, des bénévoles, salariés ou retraités, accompagnent des jeunes à la recherche d'un emploi, avec un rendez-vous tous les 15 jours. C'est surtout pour leur faire partager leur expérience, leur connaissance des métiers. Cela permet aux jeunes d'être confrontés à des recruteurs potentiels et, ainsi, de supprimer les éventuels freins à l'embauche. Par exemple, quelques règles de savoir être comme un bonjour en arrivant ou comment se présenter... » > Ce dispositif n'est pas complètement nouveau... « Non, c'est un dispositif régional qui existe depuis des années. Mais jusqu'à présent, à chaque fois qu'un conseiller repérait quelqu'un nécessitant un parrainage, on devait ensuite trouver le parrain adapté. Cela prenait plus de temps. Là, avec les permanences, les parrains analysent tout de suite le besoin du jeune à la recherche d'un emploi. Si on se rend compte que ce nouvel outil fonctionne, on le généralisera en 2011 avec une permanence par mois dans chaque antenne. » > Quel est le premier bilan de ces parrainages ? « Ça marche. Sur les 35 personnes parrainées, on a eu onze sorties positives avec un CDI et plusieurs jeunes en CDD, intérim longue durée ou contrat d'apprentissage. Les entretiens leur permettent de leur donner confiance en [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi