Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

Médicaments: 105 métiers à découvrir

Vendredi 01 Octobre 2010 - Lu 29 fois
Catégories : Actus de l'emploi

Médecine - TWC Média - Actualités Communiqués Culture Internet FamilleDoliprane, Lexomil, Imodium... Avant d'être vendus en pharmacie, tous les médicaments passent entre les mains expertes de dizaines de spécialistes et de chercheurs. Ils sont testés et vérifiés pendant des années afin d'éviter tout problème d'intolérance et de rejet. "Aujourd'hui, il faut compter entre douze et quinze ans pour mettre un médicament sur le marché. C'est presque deux fois plus qu'il y a vingt-cinq ans car le principe de précaution et les procédures se sont multipliés" explique Isabelle Diaz, directeur biotechnologies et recherche au Leem (Les entreprises du médicament). Résultat, la chaîne du médicament s'est allongée, créant de nouveaux besoins et de nouvelles fonctions dans les laboratoires de recherche.  

Malgré un léger tassement en 2009, le secteur a d'ailleurs continué d'embaucher et, l'année dernière, plus de 9 000 postes ont été proposés dans l'ensemble de la filière. "Nous avons recensé 105 métiers dans le cycle de vie du médicament: 14% se trouvent dans la recherche et développement, 36% dans la production, 31% dans la commercialisation et 19% sur les fonctions supports", précise Emmanuelle Garassino, directrice des affaires sociales et de la formation au Leem. Cette diversité des métiers, réservés en priorité aux profils scientifiques, mais aussi aux bac 2, se retrouve à toutes les étapes du cycle de vie du médicament.  

Vérifier l'innocuité, la tolérance et l'efficacité du nouveau médicament

Dans cette filière, on trouve principalement des profils scientifiques (médecins, chercheurs, pharmaciens, ingénieurs) chargés de réaliser les essais précliniques et cliniques. "L'objectif de tous ces professionnels consiste à vérifier l'innocuité, la tolérance et l'efficacité du nouveau médicament à ses différents stades de développement" déclare Isabelle Diaz. Ainsi, l'attaché de recherche clinique (ARC) met en place et suit les essais cliniques d'un projet dans les différents sites d'investigation en garantissant la qualité des données. Le chargé de pharmacovigilance réalise quant à lui le suivi de la tolérance des produits afin de garantir la sécurité des patients. Quant au chargé d'affaires réglementaires, il constitue les dossiers d'enregistrement en vue de l'obtention des autorisations de mise sur le marché (AMM) et suit les relations avec les autorités de santé. D'autres métiers comme le galéniste ou le responsable transparence/prix interviennent également à ce stade de vie du médicament.  

Les métiers sont là aussi très variés : conditionnement, logistique, maintenance, contrôle qualité, fabrication... Le point commun à tous ces métiers est la condition d'exigence élevée qui permet de garantir la sécurité et la qualité du médicament. On retrouve ainsi des postes de technicien de fabrication, qui réalise une partie des opérations de fabrication ou de conditionnement d'un produit dans le respect de la réglementation, de l'hygiène et des procédures. Mais aussi des auditeurs ou des assureurs qualité chargés de réaliser des audits sur les procédés ou de [...]

Lire la suite de l'article sur LEXPRESS.fr - Emploi

Images

Médecine - TWC Média - Actualités Communiqués Culture Internet Famille