Service Domicile » Actualités

Actus dans le Bas-Rhin

  • Vendredi 14 Octobre 2011
    Services à domicile : quel effet des incitations fiscales ? > Lire la suite

  • Vendredi 08 Juillet 2011
    La Région Alsace a organisé le premier rendez-vous de l'apprentissage et des secteurs de ... > Lire la suite

  • Mardi 21 Juin 2011
    Le BTP s'engage à faciliter l'emploi des handicapés (Le blog du BTP - les métiers du bâtiment) > Lire la suite

Le maintien au domicile du futur testé dans le Bas-Rhin

Jeudi 25 Novembre 2010 - Lu 4 fois
Catégories : Bas-Rhin

Initiative inédite en France, le conseil général du Bas-Rhin va expérimenter sept projets visant à faciliter le maintien à domicile des personnes dépendantes, grâce aux nouvelles technologies.

D’ici le début de l’année prochaine, 200 ménages bas-rhinois vont bénéficier chez eux d’aménagements destinés à aider les personnes en situation de dépendance : des écrans tactiles connectés à internet pour « visiophoner » à ses proches, stimuler son activité cérébrale en jouant ou appeler en urgence un médecin. Des capteurs pour allumer automatiquement les lumières et alerter les secours en cas de chute, ou d’absence de mouvement prolongée dans la maison. Des dossiers en ligne facilitant les transmissions d’informations sur l’habitant du logement, entre infirmières et aides de vie — une nécessité quand ont sait que six à douze personnes se succèdent au domicile d’une personne âgée ou handicapée.

Ces expériences figurent au programme des sept projets retenus par le Département du Bas-Rhin (sur 17 candidatures), et dévoilés mardi, à Paris. « Nous avons actuellement 74 000 habitants de plus de 75 ans, nous en aurons 124 000 en 2025, a souligné Guy-Dominique Kennel, président du conseil général. Pour prendre en charge les personnes dépendantes, la réponse ne peut pas être la maison de retraite : cela supposerait de créer 60 établissements de 80 places chacun, ce qui est techniquement infaisable et financièrement impossible. »

Le Département a donc lancé un appel à projet pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées, notamment grâce aux nouvelles technologies. Une initiative « unique sur le plan national », selon Guy-Dominique Kennel, qui compte étendre d’ici deux ans ces expérimentations à l’ensemble du Bas-Rhin et favoriser ainsi, notamment via le pôle d’excellence rurale TIC et santé, l’émergence d’activités innovantes.

Sur les 2,7 millions d’euros consacrés aux sept projets, le Département en financera 1,1 million. Le reste proviendra des porteurs de projets eux-mêmes : des entreprises, comme Extelia, une filiale de La Poste (qui accueillait d’ailleurs la conférence de presse en son siège parisien) ou l’éditeur de logiciel strasbourgeois Kénora Technologies ; une association d’aide à la personne, l’Abrapa, porteuse d’un projet et partenaire de trois autres ; et une collectivité locale, la communauté de communes du Pays de Niederbronn-les-Bains, à travers son centre intercommunal d’action sociale (CIAS).

« 30 familles connues de notre prestataire, l’Abrapa, vont [...]

Lire la suite de l'article sur Actualité Alsace