Service Domicile » Actualités

Actus en Haute-Vienne

  • Lundi 18 Avril 2011
    Recrutement : la prudence des entreprises limousines (Le Populaire) > Lire la suite

  • Lundi 07 Mars 2011
    Saint-Yrieix : 5 ans pour une MEF (emploi et création) > Lire la suite

  • Mercredi 09 Février 2011
    La directrice régionale de Pôle Emploi fait le point, deux après la fusion ANPE-Assedic (Le ... > Lire la suite

Le Limousin en 2010, entre mauvaises nouvelles et volonté d'aller de l'avant (Le Populaire)

Mardi 28 Décembre 2010 - Lu 2 fois
Catégories : Haute-Vienne

Saint-Malo, le 31 octobre. Une voile aux couleurs du Limousin et du lac de Vassivière flotte sur la Route du Rhum. Tout un symbole.


Celui d’une région qui est depuis trop longtemps associée à l’idée du déclin et qui, patiemment - parfois un peu lentement c’est vrai -, travaille à se construire une autre image et tente de rattraper son retard.

Cette année encore, l’économie limousine a dû avaler plusieurs mauvaises nouvelles : licenciements à Deshors à Brive, fermeture de la radiothérapie de Guéret…


Jusqu’à ce chiffre terrible donné par l’INSEE en mai : 6.000 emplois salariés marchands détruits en deux ans, dont plus de la moitié (3.500) dans le secteur industriel.


Seul secteur à surnager : les services. Une tendance qui se confirme quelques mois plus tard avec une seconde enquête, réalisée cette fois par Pôle Emploi et qui montre que les postes à pourvoir se situent essentiellement dans le tourisme et les services ainsi que dans l’agriculture (emplois saisonniers) et le commerce.

Le commerce ? Un des points forts dans une région où l’on aime consommer et où l’on est très demandeur de nouvelles enseignes.


Il suffit d’annoncer l’arrivée de Mango ou (bientôt) de Zara pour que le bouche-à-oreille s’emballe. Il suffit de lancer le sujet Ikea pour qu’aussitôt, les regrets et les espoirs se manifestent.

Sans surprise, l’arrivée du “Family Village” à Limoges restera donc l’un des événements marquants de 2010.


Un “public” haut-viennois certes mais aussi corrézien, creusois et même un peu au-delà.

Une évidente réussite qui est aussi la démonstration que le Limousin est susceptible de s’enthousiasmer très vite pour un nouveau service, accueilli comme un cadeau.

Dans un autre registre, on voit ainsi à quel point le projet de LGV suscite de l’engouement.


On peut mettre cette attente très forte en parallèle avec l’intérêt suscité par l’inauguration, le 15 juin, du nouvel aéroport de Brive, et le lancement, le 25 juin, de la ligne Brive-Londres.


Alors que l’aéroport de Limoges-Bellegarde annonçait qu’en 10 ans, son trafic avait quadruplé, Brive promettait que le cap des 100.000 passagers par an semblait raisonnable.

[...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - emploi economie limousin