Service Domicile » Actualités

Actus dans le Bas-Rhin

  • Vendredi 14 Octobre 2011
    Services à domicile : quel effet des incitations fiscales ? > Lire la suite

  • Vendredi 08 Juillet 2011
    La Région Alsace a organisé le premier rendez-vous de l'apprentissage et des secteurs de ... > Lire la suite

  • Mardi 21 Juin 2011
    Le BTP s'engage à faciliter l'emploi des handicapés (Le blog du BTP - les métiers du bâtiment) > Lire la suite

Lilly supprime 200 emplois en Alsace (L'Alsace.fr)

Mercredi 22 Septembre 2010 - Lu 16 fois
Catégories : Bas-Rhin

Lilly supprime 200 emplois en Alsace

En juin 2009, Lilly avait inauguré un nouveau laboratoire de micro-biologie à Fegersheim. Archives Dominique Gutekunst

Une restructuration, provoquée par des pertes de brevets se traduira par 200 départs à Fegersheim, principal site mondial du pharmacien américain.

La direction de Lilly France a présenté hier matin, à Paris, devant le comité central d’entreprise de la société pharmaceutique, un « plan de réduction d’environ 250 postes sur les 2 421 que compte la société ». Le plus gros de l’effectif (1 660 personnes) est employé à Fegersheim, qui est — et restera après la restructuration envisagée — le plus grand site mondial de production du groupe américain, spécialisé notamment dans la production d’insuline.

Le reste de l’effectif est principalement constitué des forces de vente, les autres salariés étant employés au siège à Suresnes. L’usine alsacienne sera la plus touchée par ce plan avec quasiment 200 départs.

Dans l’ensemble du groupe en France, « 159 collaborateurs seraient éligibles à un programme de cessation anticipée d’activité et de départs volontaires à la retraite », détaille la direction, qui insiste : « Le projet repose entièrement sur le principe du volontariat. Il n’y aura pas de licenciements. »

Explication officielle ? « Nous avons perdu des brevets majeurs dont un anticancéreux sur le marché américain. Ce médicament était fabriqué aux États-Unis et à Fegersheim. Cela se traduit donc par des baisses de volumes. Les capacités étant plus importantes à Indianapolis », il a été décidé de rationaliser la fabrication et de « rassembler toute la production sur un site unique aux États-Unis », explique René Bernadac, directeur du site bas-rhinois. Ce dernier rappelle : « Depuis 2007, nous sommes en recherche permanente d’amélioration de la productivité et de [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - emploi alsace