Service Domicile » Actualités

Brèves

  • Mardi 06 Mars 2012
    Plus de chômeurs indemnisés en janvier (Europe 1) > Lire la suite

  • Jeudi 01 Mars 2012
    Des nouveautés en droit du travail ! (Infotravail) > Lire la suite

  • Vendredi 24 Février 2012
    Période d’essai d’1 an : trop long ! (Infotravail) > Lire la suite

Licenciés pour avoir critiqué leur hiérarchie sur Facebook (France Info)

Vendredi 19 Novembre 2010 - Lu 6 fois
Catégories : Brèves

Licenciés pour avoir critiqué leur hiérarchie sur Facebook | RTBF INFOTrois salariés d’une entreprise de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) avaient été licenciés en 2008 pour avoir dénigré leur hiérarchie dans une conversation privée sur le réseau social Facebook. Le Conseil des Prud’hommes de Boulogne-Billancourt doit examiner ce dossier aujourd’hui.

A t-on le droit de licencier des salariés qui auraient commis pour seule faute de critiquer leur direction, via Facebook ? Le Conseil des Prud’hommes de Boulogne-Billancourt, saisi de cette affaire au mois de mai dernier doit examiner une nouvelle fois l’affaire aujourd’hui. Sophie Parmentier.  (1'13")   Le conseil des Prud’hommes de Boulogne-Billancourt doit examiner l'affaire de trois salariés licenciés pour avoir critiqué leur hiérarchie sur Facebook
©Reuters

L’affaire avait été révélée par France Info en mai dernier.
Connectés depuis leur domicile sur le réseau social Facebook, un samedi soir, les trois salariés de la société d’ingéniérie Alten avaient échangé des propos critiques envers leur hiérarchie et un responsable des ressources humaines.
Lors de ces échanges, l’un des salariés, s’estimant mal considéré par sa direction, avait ironisé sur sa situation en indiquant, sur sa page personnelle, faire partie d’“un club des néfastes”.
Les deux autres salariées impliquées dans le litige s’en étaient amusés en écrivant : “bienvenue au club”.
Une autre personne, un “ami” des employés sur Facebook et ayant accès à leur conversation, avait fait une copie des propos tenus et les avait transmis à la direction de l’entreprise. Quelques semaines plus tard, ils avaient été licenciés pour“ incitation à la rébellion” et “dénigrement de l’entreprise”.

Deux d’entre eux avaient alors décidé de porter l’affaire devant les prud’hommes, la troisième ayant accepté une [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi

Images

Licenciés pour avoir critiqué leur hiérarchie sur Facebook | RTBF INFO