Service Domicile » Actualités

Actus dans l'Ain

  • Jeudi 07 Juillet 2011
    Les CFA ouvrent leurs portes cet été > Lire la suite

  • Lundi 27 Juin 2011
    Etudiants et entreprises : quelles sont leurs véritables attentes ? > Lire la suite

  • Lundi 20 Juin 2011
    Le chômage des personnes handicapées progresse > Lire la suite

Intérim : avis de beau temps temporaire sur l'emploi

Lundi 25 Octobre 2010 - Lu 7 fois
Catégories : Ain

Quand les agences d'intérim prêchent l'esprit de mission | Rue89 Après avoir enregistré une grosse dépression à l'automne 2008, être passé par une légère accalmie un an plus tard, le « baromètre de la crise » pointe sur « beau temps ». Météo à suivre, cependant

« Premier touché, premier à redémarrer, l'intérim est le baromètre de la crise », a-t-on coutume d'entendre ou de lire ici et là. Derrière le poncif, il existe pourtant une vérité que ne renie aucun professionnel du genre.

Directeur de secteur chez Manpower, Didier Lamy confirme : « Je vais vous répéter ce que j'ai dit à la Banque de France : on est passés d'une phase de sortie de crise, à une phase de reprise. En juillet/août 2010, nous avons enregistré un taux de croissance de 35 % par rapport à la même période 2009, tous secteurs confondus, avec une activité essentiellement tirée par l'industrie. Les services enregistrent une légère progression. Et le BTP est concerné dans une moindre mesure. Le secteur de la construction étant entré avec un décalage de 6 mois dans la crise, il en sortira logiquement plus tard… »

« On a la chance, dans l'Ain, d'avoir des PME et PMI performantes, analyse Didier Lamy. C'est tout le secteur de la métallurgie, de la plasturgie et de l'automobile qui se trouve ainsi porté par cette petite vague de reprise. À notre niveau, il était temps. Ça fait deux ans qu'on était dans le tunnel. On a frôlé la catastrophe, mais on est passés sans plan social et les évènements nous ont donné raison… »

Une reprise corroborée par la Dirrecte (ex-direction départementale du travail), qui vient de rentrer les dernières statistiques portant sur l'emploi en intérim dans l'Ain. Des chiffres en léger décalage avec la réalité du moment, puisqu'ils prennent en compte une période allant de juillet 2009 à juin 2010. Ce qui ne les empêche pas d'être parlants. L'intérim enregistre en effet une évolution de 18 % sur ces douze mois. Alors que sur la même période, en 2007-2008, il avait accusé une chute vertigineuse de 28 %, ramenant l'emploi intérimaire de 73 829 équivalents temps plein (ETP) à 53 407. Aujourd'hui, il regagne des niveaux plus acceptables, à 63 098 ETP. Avec une augmentation du recours au travail intérimaire qui s'est amorcée dès le mois de février ( 12 %), a accéléré en avril ( 38 %) et est légèrement redescendu à l'entrée de l'été ( 30 % en juin) - période qui enregistre chaque année, qu'elle que soit la conjoncture, une baisse -. « On a enfin une véritable inversion de tendance, mais on reste en retrait par rapport à 2007-2008 qui était l'année de référence », constate Éric Farrugia, directeur adjoint de la Dirrecte de l'Ain. Il met des bémols à cette reprise : « Les entreprises ont besoin de reconstituer leurs stocks de production, ce qui signifie qu'elles ont besoin de personnel. Mais elles procèdent de façon prudente, en recourant à l'intérim. Nous sommes en réalité dans une période attentiste. Et l'intérim est toujours une variable d'ajustement. Le renversement réel de l'emploi, en général, va se mesurer dans les six mois à venir. Soit nous assistons à la poursuite d'une amorce de reprise économique, soit nous sommes sur un phénomène d'ajustement pour coller aux [...]

Lire la suite de l'article sur Actualité Ain

Images

Quand les agences d'intérim prêchent l'esprit de mission | Rue89