Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

72% des franchisés optimistes sur l'avenir

Mardi 07 Décembre 2010 - Lu 2 fois
Catégories : Actus de l'emploi

Les franchisés maintiennent leur optimisme dans une conjoncture incertaine. C'est ce qu'il ressort de la 7ème édition de l'enquête annuelle sur la situation de la franchise réalisée par l'institut CSA pour la Banque Populaire et la FFF (Fédération française de la franchise). (1) 

77% des franchisés sondés estiment mieux résister à la crise qu'un commerçant isolé (chiffre stable par rapport à 2009) et 72% se déclarent optimistes quant à l'avenir de leur affaire (contre 74% en 2009). 

Selon les commanditaires de l'enquête, ses "résultats montrent que franchisés et franchiseurs se placent maintenant dans un contexte de sortie de crise". Ils en veulent pour preuve deux indicateurs. Les points de vente exploités en franchise ont renforcé leurs effectifs: ils emploient sept salariés en moyenne (contre 6 en 2009); 48% des franchisés interrogés disent avoir créé au moins un emploi supplémentaire. 

Par ailleurs, le chiffre d'affaire annuel médian d'un magasin en franchise est reparti à la hausse, passant de 437 000 euros en 2009 à 510 000 euros en 2010 -sans toutefois retrouver le niveau de 2008 (530 000 euros). Quant au revenu annuel net moyen du franchisé, il s'affiche aussi en augmentation: 33 200 euros (contre 28 800 euros en 2009 -sur des bases de calcul un peu différentes). Un franchisé sur deux considère gagner mieux sa vie qu'un commerçant isolé. 

Ces moyennes sont toutefois à nuancer. 36% des franchisés interrogés estiment que leur chiffre d'affaires a baissé au cours de l'année qui s'est écoulée (contre 20% dans l'enquête 2009), année marquée par l'impact de la crise. 

Même s'ils bénéficient de la notoriété d'une enseigne, de l'assistance et des conseils d'un réseau, les franchisés, comme tous les commerçants et entrepreneurs, sont confrontés à une conjoncture en dents de scie qui affecte le moral du consommateur. Ainsi l'enquête CSA pointe deux sources d'inquiétude pour les franchisés: l'évolution du comportement du consommateur et la concurrence du e-commerce. Face à ce défi, 46% des franchiseurs déclarent avoir investi dans le développement des nouvelles technologies et un tiers des franchisés sont déjà membres d'un réseau qui pratique le commerce électronique. 

Le système de la franchise continue à bénéficier d'une bonne image auprès du grand public et apparaît comme une solution attrayante -et rassurante- pour les salariés en quête de reconversion professionnelle. Fait notable en 2010, [...]

Lire la suite de l'article sur LEXPRESS.fr - Emploi