Service Domicile » Actualités

Actus en Seine-et-Marne

  • Mercredi 16 Février 2011
    Ne laissons plus les entrepreneurs seuls (Ressources Solidaires, Emploi et Actualité de...) > Lire la suite

  • Mardi 15 Février 2011
    Aides à l’économie et à l’emploi en Ile-de-France (Prêt à l'emploi) > Lire la suite

  • Lundi 17 Janvier 2011
    Entreprendre autrement : L'économie sociale et solidaire propose des modèles d'entrepreneuriat ... > Lire la suite

Ile-de-France : pourquoi les entreprises se convertissent au télétravail (Cadremploi.fr Administration)

Mardi 26 Octobre 2010 - Lu 4 fois
Catégories : Seine-et-Marne

Les grandes entreprises franciliennes commencent à mettre en ?uvre le télétravail. Surtout pour accompagner des projets de déménagement et regroupement de sites, peu appréciés des salariés.

Dans le sillage de Renault, d'autres sièges sociaux de la région se mettent à introduire le télétravail dans la gestion de leur personnel.

Air France, Oracle, Microsoft ... font travailler une partie de leurs cadres à distance sur la base d'accords signés avec les organisations syndicales.

Mais, dans la plupart des cas, ces accords constituent la contrepartie sociale à des opérations de déménagement ou de fermetures de bureaux.

« Pour réduire les coûts, on ferme des sites ou des agences occupées par un petit nombre de salariés pour regrouper tout le monde sur un site plus important, explique Philippe Planterose, président de l'AFTT (Association française du télétravail et des téléactivités). Publicité :

Afin d'accompagner ces restructurations, les employeurs négocient des possibilités de télétravail pour les salariés qui se retrouveraient éloignés de ces nouveaux pôles ».

Pour les grands employeurs de la région, le télétravail est donc un moyen d'amortir le choc de projets immobiliers souvent peu appréciés des salariés.

Bien géré, c'est une solution pour limiter l'absentéisme et éviter la fuite de cadres soucieux de concilier vie professionnelle et vie privée. Depuis la rentrée, 5000 salariés de la SSII Atos Origin, auparavant éclatés sur 7 sites franciliens, sont regroupés sur un siège unique à Bezons (95).

Grâce à ce « campus » flambant neuf, Atos entend diminuer ses charges tout en favorisant la création d'une véritable culture d'entreprise. Mais pour ne pas léser les collaborateurs des anciens sites de Paris ou de La Défense, un accord sur le télétravail a été conclu pour une durée de deux ans. Le texte prévoit que le salarié devra être volontaire pour assurer son activité professionnelle en partie à son domicile.

En outre, le télétravail ne pourra pas dépasser plus de 50% de son temps de travail hebdomadaire afin de garantir un minimum de lien social.

Principe du volontariat et présence partielle du salarié dans l'entreprise : ces deux conditions se retrouvent dans tous les accords existants.

Comme celui signé en juillet dernier chez HP, suite au déménagement du siège d'Issy-les-Moulineaux (92) vers Les Ulis (91). Désormais, les salariés qui étaient obligés de passer de longues heures dans les transports [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi