Service Domicile » Actualités

Actus en Haute-Savoie

  • Mercredi 05 Octobre 2011
    Le chômage en hausse de 1,8% en Haute-Savoie (mAnnecy L'actualité d'Annecy) > Lire la suite

  • Jeudi 07 Juillet 2011
    Les CFA ouvrent leurs portes cet été > Lire la suite

  • Jeudi 30 Juin 2011
    Les chiffres de l'emploi en Haute-Savoie en mai (mAnnecy L'actualité d'Annecy) > Lire la suite

La formation, clef de l'employabilité des jeunes

Lundi 25 Octobre 2010 - Lu 1 fois
Catégories : Haute-Savoie

Selon la dernière étude de l'AFPA publiée à l'occasion de sa 2ème campagne d'information, 84% des DRH et 72% des jeunes estiment qu'un jeune qui a effectué une formation professionnelle a plus de chance de trouver un emploi qu'un jeune qui n'en a pas suivi.

La situation des jeunes sur le marché de l'emploi n'a jamais été si précaire avec un taux de chômage estimé à 23,3%. Il est de plus en plus complexe d'intégrer une entreprise de manière pérenne. A l'occasion de sa seconde campagne d'information sur la formation intitulée "l'AFPA, fournisseur officiel de mon métier", l'Association nationale pour la formation professionnelle des adultes a justement interrogé 1018 DRH ou chefs d'entreprise ainsi que 2003 jeunes pour "croiser leurs regards et leurs perceptions de l'employabilité et de la formation professionnelle". Résultat : la formation est plébiscitée par les DRH et les chefs d'entreprises, et par la plupart des jeunes comme la solution pour dérocher un emploi stable. Toutefois, ces deux types de publics n'ont pas les mêmes priorités.

Le savoir-être, priorité des recruteurs
Les "savoir-être professionnels" constituent une priorité pour les recruteurs qui reste sous-estimée par les jeunes. Savoir rédiger un CV, savoir se présenter, comprendre les règles de l'entreprise, exprimer sa motivation sont autant de compétences transverses font partie de ces savoir-être. Ces éléments sont une priorité pour les recruteurs et les chefs d'entreprises, pour qui la motivation est le premier critère de recrutement (à 67%), avant même la formation ou le niveau de diplôme. Car il faut savoir qu'un DRH sur deux a déjà rencontré des difficultés d'intégration de jeunes dans son entreprise.

Un métier durable, priorité des jeunes
Toutefois, les jeunes n'ont pas conscience de ce problème puisque seule une minorité de 23% estime y avoir déjà été confronté. Ces problèmes sont notamment liés au manque de motivation : 42% des DRH estiment que la motivation est ce qui manque le plus aux jeunes pour s'insérer et réussir dans un emploi.
Les jeunes restent donc ambivalents face à [...]

Lire la suite de l'article sur RhoneAlpesJob