Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

L'entretien d'évaluation, facteur de stress

Jeudi 13 Janvier 2011 - Lu 30 fois
Catégories : Actus de l'emploi

Les entretiens annuels, facteur de stress pour les salariés ...Sous l'influence des pratiques américaines, l'entretien d'évaluation annuel a gagné la plupart des entreprises et des administrations. Il est un droit de l'employeur mais reste facultatif, sauf s'il est imposé par la convention collective du secteur d'activité. 

Tous les ans, en janvier, ont donc lieu ces rendez-vous formels entre patrons et salariés. "Cela n'est plus une discussion de fin d'année entre deux portes, l'entretien est un élément essentiel d'un bon management (...) même si tout ne doit pas reposer sur ce moment-là", assure Michel Yahiel, de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines. Ils permettent de mesurer les objectifs atteints, de gérer les carrières et de fixer la part salariale variable, dans un contexte d'individualisation des rémunérations.  

Mais ils font également l'objet de nombreuses critiques. Les syndicats contestent non pas leur principe, mais les méthodes employées. "Si c'est le travail fourni qui est évalué, c'est bien normal. Mais il y a de plus en plus de subjectif, correspondant à des théories à la mode mais n'ayant pas fait leur preuve", estime Bernard Salengro de CFE-CGC.  

C'est notamment le cas d'Airbus France, qui comparaissait devant le tribunal de Grande Instance de Toulouse le 6 janvier dernier, à cause de ses critères d'évaluation de ses cadres. Les managers devaient par exemple juger leur aptitude à "agir avec courage", à "faire face à la réalité", ou "à promouvoir l'innovation". "Depuis l'application de ces critères à l'ensemble des cadres il y a un an, nous constatons leurs effets pervers - copinage, individualisme - et la désagrégation de l'entreprise", affirme le délégué CGT Xavier Petrachi, syndicat à l'origine de la plainte. Le jugement est attendu le 3 février.  

L'entreprise d'aéronautique n'est pas la seule dans ce cas-là. A Grenoble doit être jugé prochainement le recours du comité [...]

Lire la suite de l'article sur LEXPRESS.fr - Emploi

Images

Les entretiens annuels, facteur de stress pour les salariés ...