Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

Un «engagement total» à lutter contre le chômage

Mercredi 17 Novembre 2010 - Lu 1 fois
Catégories : Actus de l'emploi

Le chef de l'État veut notamment généraliser le contrat de transition professionnelle (CTP). 

Nicolas Sarkozy l'a une nouvelle fois promis mardi soir. «Le chômage reculera l'année prochaine», a-t-il affirmé, comme en janvier mais sans fixer cette fois-ci une échéance trop rapprochée («dans les semaines et les mois à venir»). Il faut dire qu'en onze mois la donne a changé et le président prend moins de risque à le dire. La France, à l'exception de l'Allemagne, a mieux amorti le choc de la crise que les autres pays occidentaux. Le nombre de ses chômeurs a progressé de 33 % depuis début 2008 alors qu'il a bondi de 53 % au Royaume-Uni, 96 % aux États-Unis ou 121 % en Espagne. Surtout, les bonnes nouvelles s'accumulent sur le front de l'emploi.

Mardi, l'Insee a publié des chiffres (provisoires) de l'emploi encourageants. Au troisième trimestre, les secteurs marchands ont créé 44.600 emplois, soit un niveau tout juste inférieur à celui enregistré avant le début de la crise. Mais c'est le troisième trimestre d'affilée de création après vingt et un mois de destruction. Au total, 104.500 postes ont été créés sur les neuf premiers mois de l'année, contre 329.700 détruits sur la même période en 2009.

Il n'empêche, la France enregistre toujours l'un des taux de chômage les plus élevés de la zone euro (9,7 %, Dom compris). Près d'un jeune de moins de 25 ans sur quatre est au chômage et seuls 39 % des 55-64 ans occupent un emploi. Ces situations font de «la lutte contre le chômage» l'une des priorités du gouvernement. Et une des clés de la présidentielle.

C'est pourquoi Nicolas Sarkozy a fait deux annonces mardi soir. Primo, il souhaite que soit généralisé le contrat de transition professionnelle (CTP), aujourd'hui disponible dans 33 bassins d'emploi sinistrés. Ce dispositif permet à 13.000 licenciés économiques d'entreprises de moins de 1000 salariés de bénéficier d'un accompagnement renforcé pendant un an tout en touchant l'intégralité de leur salaire. Le président compte sur la prochaine renégociation de la convention d'assurance-chômage, que les partenaires sociaux devraient entamer d'ici à la fin de l'année, pour y parvenir même si la réglementation ne prévoit plus aucune entrée en CTP à compter du 1er décembre.

Doubler l'alternance 

«Je souhaite qu'on arrive à un système où en France il n'y ait plus de licencié économique qui se retrouve au chômage», a-t-il justifié, bien que ce soit déjà le [...]

Lire la suite de l'article sur LE FIGARO - Le Figaro ? Emploi : Offres d’emploi avec ...