Service Domicile » Actualités

Actus dans le Haut-Rhin

  • Vendredi 14 Octobre 2011
    Services à domicile : quel effet des incitations fiscales ? > Lire la suite

  • Vendredi 08 Juillet 2011
    La Région Alsace a organisé le premier rendez-vous de l'apprentissage et des secteurs de ... > Lire la suite

  • Mardi 21 Juin 2011
    Le BTP s'engage à faciliter l'emploi des handicapés (Le blog du BTP - les métiers du bâtiment) > Lire la suite

Emploi - Quand l’État cherche à recruter (L'Alsace.fr)

Jeudi 13 Janvier 2011 - Lu 3 fois
Catégories : Haut-Rhin

Le salon formation emploi de Colmar, proposé demain et samedi par l’association Jef (Jeune emploi formation), offre un espace dédié à l’État, qui y regroupera tous les domaines qui embauchent.

Il existe des domaines où l’État recrute. Une bonne nouvelle que les services de l’État s’apprêtent à divulguer lors du salon formation emploi de Colmar. « Pour la première fois, nous avons regroupé tous les services de l’État en un seul lieu : la Place de l’État sera comme une agora pour une meilleure visibilité de l’ensemble des offres », explique Pierre-André Peyvel, préfet du Haut-Rhin. Qui recrute ? C’est notamment l’Armée qui cherche à renflouer ses effectifs : « En France ce sont 18 000 à 20 000 postes à pourvoir », explique le colonel Jean-Paul Buecher, délégué militaire départemental adjoint. Soit 1 150 postes à pourvoir rien qu’en Alsace, dont un tiers pour les deux régiments basés dans le Haut-Rhin (Régiment de marche du Tchad et 152 e Régiment d’infanterie). Informaticiens, cuisiniers, mécaniciens, techniciens en réseau fibre optique sont des emplois déficitaires dans l’Armée de terre qui offre 400 spécialités différentes.

L’État recrute par ailleurs dans les domaines pénitentiaire, de la gendarmerie, de la police et du contrôle du travail. « Le nombre de fonctionnaires diminue mais on ne s’est évidemment pas arrêté de recruter », précise Philippe Lalanne, responsable de la communication à la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte).

Autre service de l’État mis en valeur, le centre d’information et d’orientation (CIO) qui a la lourde tâche de canaliser le flot de jeunes visiteurs : 2 678 collégiens (13 collèges) et lycéens ont été préparés par leurs professeurs à la visite du salon, et seront pris en charge par un lycéen en bac pro de Schongauer. « On accueille 200 élèves par quart d’heure, confie Brigitte Olivier-Martin, directrice du CIO. Ils ont dû choisir deux secteurs à étudier, et ils en découvriront un autre pour développer sa curiosité. » La visite n’a rien d’un centre de loisirs : « On ne fait pas de tourisme quand on se déplace au salon », selon Etienne [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi