Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

Emploi : budget quasiment stable en 2011 dans un contexte de chômage élevé (Les Echos)

Mercredi 29 Septembre 2010 - Lu 0 fois
Catégories : Actus de l'emploi

Solidarité - Au Havre, les? - 13,4 % de la? - Le mal logement en ...Les crédits de la politique de l'emploi, dans un contexte de chômage élevé et de longue durée, seront quasiment stables en 2011 notamment à Pôle emploi, avant une baisse en 2012-13, indique mercredi le projet de loi de finances.

Le budget s'élèvera à 11,46 milliards d'euros (11,37 mds d'euros sans les pensions de retraite).

Une partie des fonds provenant des entreprises pour la formation professionnelle sera mobilisée pour le financement de dépenses jusqu'alors assurées par l'Etat dans ce domaine (300 millions d'euros).

La subvention à Pôle emploi sera reconduite au niveau de 2009 (1,36 md EUR).

Insuffisant selon les syndicats, au moment où la montée du chômage de longue durée --attestée par la "nette augmentation" prévue des moyens de l'Etat pour l'Allocation spécifique de Solidarité ( 160 M EUR)-- complique le reclassement des demandeurs d'emploi.

"Les gains de productivité, et les synergies engendrées par la fusion (Agence nationale pour l'emploi-Assedic, NDLR) ainsi que l'inflexion attendue courant 2011 libèreront des effectifs", selon le projet, qui confirme la "non reconduction de 1.500 CDD et contrats aidés créés temporairement pour faire face à la crise, ainsi que 300 CDI en fin d'année".

Pour compenser, Pôle emploi compte sur la reconversion du millier de personnes chargées du recouvrement de cotisations.

Les moyens consacrés aux contrats aidés diminueront légèrement (340.000 entrées pour le secteur associatif et public, 50.000 dans le privé) et le taux d'aide de l'Etat reviendra au niveau d'avant la crise.

Le nombre de contrats aidés non marchands diminuera encore plus ensuite (270.000 en 2012 et 200.000 en 2013).

Des économies seront faites (environ 700 M EUR) sur les aides aux services à la personne, à la revitalisation rurale et aux hôtels-cafés-restaurants, les maisons de l'Emploi (-30 M EUR).

La somme sera en partie reventilée sur l'aide versée aux employeurs pour l'embauche de demandeurs d'emploi de 55 ans ou plus (50 M EUR en 2011).

Le document, qui ne contient pas de prévision de taux de chômage, note que "le marché du travail est en train [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi

Images

Solidarité - Au Havre, les? - 13,4 % de la? - Le mal logement en ...