Service Domicile » Actualités

Actus dans l'Ain

  • Jeudi 07 Juillet 2011
    Les CFA ouvrent leurs portes cet été > Lire la suite

  • Lundi 27 Juin 2011
    Etudiants et entreprises : quelles sont leurs véritables attentes ? > Lire la suite

  • Lundi 20 Juin 2011
    Le chômage des personnes handicapées progresse > Lire la suite

L'Ain devrait avoir ses business angels

Samedi 02 Octobre 2010 - Lu 63 fois
Catégories : Ain

Ce ne sont pas des philanthropes, ni des bénévoles. Ce qui ne les empêche pas de s'intéresser à la vie économique de leur département. Même quand ils s'en sont éloignés. Les business angels existent déjà un peu partout en France, mais pas encore dans l'Ain. Plus pour longtemps puisque récemment, une réunion d'informations s'est déroulée à Tossiat à laquelle a participé une cinquantaine de personnes. Elle devrait lancer la première organisation permettant de les rassembler : « l'Ain angels association ».

L'affaire part d'un constat. Pour se lancer, un entrepreneur trouve des aides… Mais au-dessus de 30 000 et 500 000 euros, pas de structures adaptées. Les business angels peuvent donc remplir ce rôle. Moralement, mais surtout donc financièrement. Soit ils peuvent investir personnellement, soit en se regroupant, avec un investissement moyen de 10 à 12 000 euros qui, multiplié par cinq ou six, fera l'affaire. La participation de ces « angels » devra rester minoritaire. Autre condition : le temps de sortie de l'affaire doit être au minimum de cinq ans, en sachant qu'il est en moyenne de sept ou huit ans.

« Il y a un intérêt financier mais pas que ça », reconnaît Jean-Jacques Matz, le précurseur de ce futur réseau.

En ces temps de crise, quand les banques sont de plus en plus frileuses, la CCI ne pouvait faire la fine bouche et s'associe donc à la nouvelle initiative. D'abord, comme l'explique son président Jean-Marc Bailly, parce que ce type de réseau a l'avantage, contrairement aux banques, de bien connaître le milieu économique dans lequel ils vont investir et d'avoir un pouvoir de décision local.

L'année [...]

Lire la suite de l'article sur Actualité Ain