Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

Coopératives : la nouvelle façon de créer son entreprise et son emploi (La Dépêche)

Jeudi 16 Décembre 2010 - Lu 5 fois
Catégories : Actus de l'emploi

http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2010/12/16/201012161528_w350.jpgLes coopératives d'activités et d'emploi (CAE) permettent aux entrepreneurs de se lancer tout en étant salariés et en bénéficiant d'un accompagnement personnalisé. Une formule qui porte ses fruits.

Travailler à son compte. Pouvoir choisir ses horaires et objectifs. C'est le rêve de nombreux salariés et demandeurs d'emploi. Seulement voilà, créer une entreprise s'apparente souvent à un parcours du combattant. Entre les tracasseries administratives, les problèmes de trésorerie et l'impitoyable environnement concurrentiel, l'entrepreneur peut vite perdre pied et renoncer. Pour offrir aux jeunes patrons le soutien technique dont ils ont besoin à leurs débuts, il existait déjà les pépinières d'entreprise. Mais depuis une dizaine d'années, un autre type de structures encore plus protectrices se développe partout en France : les coopératives d'activités et d'emploi (CAE). Elles sont aujourd'hui 80 dans l'Hexagone, dont huit en Midi-Pyrénées, et regroupent quelque 5 000 personnes. Leur fonctionnement est très simple. Plutôt que de créer sa propre société, le porteur de projet crée son emploi d'entrepreneur-salarié au sein d'une entreprise coopérative. Tout en restant maître de son activité et de sa commercialisation, il est rémunéré mensuellement par la CAE et bénéficie de la protection sociale des salariés.

Un accompagnement permanent

« Chaque membre de la coopérative fixe son propre salaire en fonction du chiffre d'affaire qu'il a réalisé. C'est l'entreprise qui est au service de l'entrepreneur, et plus l'inverse », résume Félicie Domène, présidente du réseau Coopérer pour entreprendre*, qui regroupe les CAE au niveau national. « L'accompagnement est permanent. Il y a un entretien par mois pour savoir si tout va bien, et des ateliers thématiques tout au long de l'année pour aider à gérer l'activité. Puis, une fois qu'elle est [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi

Images

http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2010/12/16/201012161528_w350.jpg