Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

Comment sortir d'un secteur saturé?

Vendredi 15 Octobre 2010 - Lu 4 fois
Catégories : Actus de l'emploi

Deux ans de galère pour un constat sans appel :"Le milieu du spectacle est ultrafermé. Si tu ne connais personne, ce n'est même pas la peine d'y mettre un orteil." Diplômée d'un BTS "design d'espace" -nouvelle appellation pour "architecture d'intérieur" - à l'Ecole supérieure des arts appliqués et du textile (Esaat) de Roubaix, détentrice d'une licence professionnelle de l'université de Bordeaux et d'un diplôme des Beaux-Arts de Cracovie (Pologne), Marianne espérait travailler dans l'univers du décor de spectacles. Elle frappe à la porte de tous les théâtres et institutions culturelles bordelaises. Sans résultat. Elle déménage alors à Lille, où elle espère bénéficier des contacts noués durant ses premières années d'étudiante. En vain.  

Ce n'est pas forcément ce dont je rêvais. Mais, pour l'instant, ça me plaît

"Un jour, j'ai obtenu un rendez-vous avec un responsable de l'Opéra de Lille. Quand il m'a vue dans le couloir, il m'a dit que, finalement, il n'avait pas le temps et a fait demi-tour. Les associations, elles, sont souvent prêtes à t'accueillir en stage... mais sont sans argent pour t'embaucher." Tout en continuant ses recherches, Marianne multiplie donc les petits boulots : guide d'exposition, gardes d'enfants, colonies de vacances, vendanges... "A l'ANPE, il n'y avait pas de case correspondant au métier de décorateur ou de scénographe. Ils m'ont décrétée "animatrice socioculturelle" et, à part un poste de chargée de communication dans un théâtre, ne m'ont jamais rien proposé."  

Découragée, la jeune fille songe à une reconversion... comme maraîchère ou réparatrice de meubles anciens. [...]

Lire la suite de l'article sur LEXPRESS.fr - Emploi