Service Domicile » Actualités

Actus en Cote d\'Or

  • Mardi 21 Juin 2011
    Nadine Morano et la Bourgogne parient sur l’apprentissage (Gazette Info) > Lire la suite

  • Mercredi 25 Mai 2011
    EMPLOI. + 0,5 % de demandeurs d’emploi en Bourgogne, stable en Côte-d’Or (Gazette Info) > Lire la suite

  • Mardi 03 Mai 2011
    L’apprentissage pour lutter contre le chômage (Gazette Info) > Lire la suite

Chômage / Côte-d’Or : reprise à l’horizon ? (Gazette Info)

Vendredi 27 Mai 2011 - Lu 62 fois
Catégories : Cote d\'Or

En visite au Pôle Emploi de Dijon Lac mercredi, la préfète de région Anne Boquet a souligné la mobilisation de l’Etat en matière d’emploi et présenté les outils de lutte contre le chômage en Côte-d’Or.

Mercredi 25 mai, 18 heures, Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, annonçait une baisse du taux de chômage national de 0,4 %. Pour le quatrième mois consécutif, le chômage recule en France, et l’Etat n’est pas peu fier d’annoncer cette tendance à la reprise. Plusieurs syndicats ont d’emblée tenu à modérer la satisfaction du gouvernement estimant qu’il s’agissait d’une baisse « en trompe l’œil » et estime « inquiétante » la situation des chômeurs de plus de 50 ans et de longue durée, qui ne cesse de s’aggraver. En Côte-d’Or, où l’on annonce un vent de reprise devant être perceptible dans les prochains mois, on ne s’y trompe pas. « Nos trois populations cibles sont les jeunes, les chômeurs de longue durée et les plus de 50 ans » explique Anne Boquet, préfète de région, très impliquée sur le thème de l’emploi, également « préoccupation principale du gouvernement ». En Côte-d’Or, le nombre de demandeurs d’emploi n’ayant pas du tout travaillé dans le mois (catégorie A) baisse de 0,7 %. « Il y a une tendance à l’amélioration » estime Anne Boquet. Si l’emploi chez les jeunes connaît une embellie, les seniors restent une proie majeure du chômage.

Le secteur de l’industrie, très important en Bourgogne, progresse en activité mais cela reste insuffisant pour colmater les dégâts causés par la crise de 2008. « Quand il y a une crise économique, la Bourgogne s’en relève toujours après les autres », explique Frédéric Perrier-Cornet, chef du service statistiques de la Direccte (Direction Régionale des Entreprises de la Concurrence de la Consommation du Travail et de l’Emploi). Paradoxalement au chômage persistant, certains secteurs, les « métiers en tension », peinent à recruter du personnel alors que les emplois ne manquent pas. « Il y a 7000 demandes d’emploi non pourvues en Bourgogne (2000 en Côte-d’Or) par exemple dans l’hôtellerie-restauration et l’industrie. Il s’agit d’un problème d’image qu’il faut faire évoluer dans l’esprit des gens » pense Anne Boquet. La solution ? « Travailler sur l’orientation, la formation et l’apprentissage. » En effet, Pôle Emploi fixe à 90 % le nombre de demandeurs d’emploi trouvant un travail dans les six mois suivant une formation. Concernant l’apprentissage, autre axe majeur de la politique pour l’emploi, la Bourgogne est en avance « et doit le rester ».

Afin de lutter contre le chômage, Pôle Emploi avec l’aide [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi