Service Domicile » Actualités

Actus de l'emploi

  • Mercredi 07 Mars 2012
    Pour la génération Y, la parité progresse en entreprise > Lire la suite

  • Mercredi 07 Mars 2012
    "On ne laisse pas ses ennuis professionnels à la porte du bureau" > Lire la suite

  • Mardi 06 Mars 2012
    Le gâchis de papier au bureau peut-il s'arrêter? > Lire la suite

Assurance chômage: les seniors sans emploi, un enjeu de la négociation (experts) (Le Point.fr)

Mardi 14 Décembre 2010 - Lu 10 fois
Catégories : Actus de l'emploi

Les dessous du social: Archives novembre 2010 Les modalités d'indemnisation des seniors sans emploi constituent l'un des enjeux de la prochaine négociation entre syndicats et patronat sur la future convention d'assurance chômage, très attendue par les entreprises, ont souligné mardi des experts.

Un des objectifs de la loi sur les retraites de novembre est "que les seniors soient maintenus en emploi, ne soient pas mis dans une zone grise entre le moment où ils quittent l'entreprise et le moment où s'ouvre leur droit à la retraite", a noté Marie-Françoise Lemaître, chargée des fonctions de maître des requêtes au Conseil d'Etat, lors d'un débat organisé par les éditions Lamy.

Il s'agit d'éviter que cette zone grise ne doive être prise en charge par l'assurance chômage (Unedic), un risque que "les partenaires sociaux ont bien perçu", selon elle.

Alors que la convention d'assurance chômage, qui fixe les règles d'indemnisation et le niveau des cotisations, doit être renégociée à compter de janvier, "les partenaires sociaux qui vont négocier doivent digérer la loi sur les retraites", a jugé Pierre-Yves Verkindt, professeur de droit à Paris I.

Dans l'attente des nouvelles règles d'indemnisation, des départs de seniors sont bloqués car les employeurs ne peuvent les informer de leurs éventuels futurs droits au chômage.

"Tout est suspendu aux négociations Unedic", notamment la transition possible entre chômage et retraite à taux plein, selon Marie Hautefort, auteur en droit social.

Pas immédiats en raison de l'application progressive de la réforme, les effets du recul de l'âge légal de départ en retraite de 60 à 62 ans seront coûteux à partir de 2015 pour le régime d'assurance chômage, déjà déficitaire, au vu d'estimations adressées fin [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi

Images

Les dessous du social: Archives novembre 2010