Service Domicile » Actualités

Actus dans le Bas-Rhin

  • Vendredi 14 Octobre 2011
    Services à domicile : quel effet des incitations fiscales ? > Lire la suite

  • Vendredi 08 Juillet 2011
    La Région Alsace a organisé le premier rendez-vous de l'apprentissage et des secteurs de ... > Lire la suite

  • Mardi 21 Juin 2011
    Le BTP s'engage à faciliter l'emploi des handicapés (Le blog du BTP - les métiers du bâtiment) > Lire la suite

Actus dans le Haut-Rhin

  • Vendredi 14 Octobre 2011
    Services à domicile : quel effet des incitations fiscales ? > Lire la suite

  • Vendredi 08 Juillet 2011
    La Région Alsace a organisé le premier rendez-vous de l'apprentissage et des secteurs de ... > Lire la suite

  • Mardi 21 Juin 2011
    Le BTP s'engage à faciliter l'emploi des handicapés (Le blog du BTP - les métiers du bâtiment) > Lire la suite

Artisanat - Les entreprises alsaciennes retrouvent la foi

Vendredi 31 Décembre 2010 - Lu 5 fois
Catégories : Bas-Rhin, Haut-Rhin

Fin d’année moins morose pour l’artisanat alsacien. L’optimisme (raisonnable) semble même de retour…

Plus d’un artisan sur deux se dit optimiste quant à l’avenir du secteur : ils étaient moins d’un sur deux au retour des congés d’été.

Sondée par l’Union des Groupements artisanaux du Centre-Alsace, la profession témoigne d’un regain de confiance lié à un volume d’activité ayant retrouvé son niveau d’avant l’installation de la crise (été 2008) et à divers indicateurs plus ou moins ragaillardis : rentabilité, carnet de commandes, niveau des prix, trésorerie et niveau des investissements. Voire, mais il ne s’agit pas à proprement parler, d’un indicateur de performance, la réécriture du statut d’auto-entrepreneur sur un mode jugé moins défavorable au secteur.

La crise serait-elle finie ? « Malheureusement, tout n’est pas encore rose », relativise l’Observatoire économique de l’artisanat, qui juge les causes d’inquiétudes encore nombreuses et constate que « si de plus en plus d’entreprises semblent tirer leur épingle du jeu, elles restent nombreuses à souffrir ».

Ainsi, peu ou prou un tiers d’entre elles avouaient, fin septembre, une baisse de leur chiffre d’affaires et de leur marge. Bernard Stalter, le président de la Chambre de Métiers d’Alsace, a d’ailleurs prévu d’opérer, dès début 2011, un rapprochement avec les banques, afin de trouver des solutions pour les entreprises momentanément en difficultés et d’envisager le problème du cautionnement dans le cadre de la mise en route, ce 1 er janvier, du statut de l’entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL).

De fait, la situation de l’artisanat est très contrastée, avec des entreprises semblant être sorties de la crise et d’autres « toujours empêtrées dans les difficultés ». L’Observatoire avance un début d’explication : « Dans certains secteurs, comme le bâtiment, quand le marché est tendu, la situation d’une entreprise peut reposer sur le simple fait de décrocher un ou deux marchés importants ». Conclusion ? « Si le marché semble aller mieux qu’il y a quelques mois, la situation n’est malheureusement toujours pas normalisée ». 11,4 % des entreprises interrogées avouent d’ailleurs une visibilité inférieure à un mois.

Lire la suite de l'article sur Actualité Alsace