Service Domicile » Actualités

Actus dans le Tarn

  • Vendredi 14 Octobre 2011
    Graulhet. 30 entreprises qui recrutent > Lire la suite

  • Jeudi 06 Octobre 2011
    Mazamet. Le secteur sécurité porteur d'emplois > Lire la suite

  • Lundi 26 Septembre 2011
    Gaillac. Les métiers d'infirmier et aide-soignant recrutent > Lire la suite

Albi. Les contentieux au prud'hommes en hausse de 30% (La Dépêche)

Lundi 17 Janvier 2011 - Lu 13 fois
Catégories : Tarn

C'est un record dont tout le monde se passerait. « Avec pas moins de 650 affaires nouvelles en 2010, le contentieux soumis au conseil des prud'hommes d'Albi est le plus important jamais enregistré », révèle José Sanchez, président sortant en tant que représentant des salariés. Avant de céder sa place à Guy Roques, représentant des employeurs et de devenir lui-même vice-président en vertu de la présidence tournante, José Sanchez a fait état lors de l'audience solennelle « d'une augmentation du nombre de procédures au fond de près de 30 % par rapport à 2009, de plus de 50 % par rapport à 2008 et de 87 % par rapport à 2007. Avec 145 nouveaux dossiers, les référés ont suivi la même tendance, soit une augmentation de 44 % par rapport à 2009. » Les sections commerce et activités diverses ont été les plus sollicitées, tandis que le conseil note une stabilité dans l'encadrement et l'agriculture ainsi qu'une baisse dans l'industrie, « ce qui donne une idée du tissu industriel dans le Tarn-Nord », dit José Sanchez.

63,4 % de renvois

Cette hausse des litiges aurait pu être plus importante encore, sans le nouveau mode de rupture conventionnelle, qui connaît une véritable explosion, avec 1 455 cas en 2010 dans le Tarn. Le conseil des prud'hommes d'Albi a évacué 691 affaires en 2010, soit une diminution du stock. Les conseillers prud'homaux seront très sollicités en 2011. En commerce, il reste 143 affaires à traiter.

Le délai de traitement des affaires est descendu à 9,2 mois, mais cette moyenne cache celle de la durée d'attente dans les sections industrie et encadrement (entre 12 et 14 mois). Parmi les regrets de José Sanchez, le pourcentage de renvois d'une audience à l'autre (63,4 %) et le taux de conciliation, redescendu à 4,4 %. Parmi les « relatives satisfactions, le [...]

Lire la suite de l'article sur Wikio - Emploi